COVID-19 : Guide de gestion du fonds de roulement - Des guides | Efficio FR

Guide

COVID-19 : Guide de gestion du fonds de roulement

Words: Emilio Della Bruna Thibault Depoix

Le présent Guide de gestion du fonds de roulement a été créé par l’équipe d’experts spécialisés d’Efficio afin de vous aider à naviguer dans une multitude de considérations et de procédures. Certaines sont simples et d’autres plus complexes, mais elles sont toutes indispensables pour surmonter avec succès les défis commerciaux liés au fonds de roulement auxquels sont confrontées les entreprises à l’échelle mondiale durant l’épidémie de COVID-19.

La pandémie a eu un impact sur tous les aspects de la chaîne d’approvisionnement, pour chaque entreprise et dans chaque secteur et ce, que vous soyez confronté à une augmentation ou à une diminution de votre activité.

Défis et ajustements dans notre monde en pleine évolution

Aujourd’hui et plus que jamais, les secteurs d’activité et les individus font face à une volatilité de la demande. Un exemple parlant est la demande excessive de produits alimentaires et ménagers qui touche tout un chacun, partout à travers le monde.

Nos entreprises sont confrontées à des réductions de leurs recettes, notamment en raison des directives gouvernementales qui exigent des fermetures de commerces, entraînant de lourdes répercussions sur le secteur de la vente au détail, plus que les autres encore. Afin de garantir la sécurité de leur personnel, les entreprises sont confrontées à la nécessité de consentir
des investissements supplémentaires indispensables pour faire face aux coûts croissants de services de nettoyage et d’approvisionnement en produits désinfectants. À cela s’ajoutent des investissements importants en technologies de communication visant à venir en aide aux millions de salariés actuellement confinés en télétravail.

L’accès aux capitaux est d’ores et déjà devenu plus délicat et plus restreint, ce qui contraint les entreprises à se tenir prêtes à hiérarchiser rapidement leurs actions par plusieurs biais :

  1. Comprendre de quelle manière les modifications du marché affecte les fournisseurs et les clients
  2. Tirer parti du soutien financier mis à disposition par les gouvernements
  3. Améliorer les flux de trésorerie en collaborant avec les fournisseurs
  4. Optimiser les entrées de liquidités à travers une collaboration avec les clients et une collecte plus efficace de la trésorerie

Priorité donnée au BAIIA ou aux fonds de roulement opérationnels

Une grande majorité d’organisations place plus particulièrement l’accent sur le BAIIA, y compris pour ses politiques incitatives. Cette stratégie vise généralement à augmenter les revenus ou à réduire les coûts, tout en maintenant les niveaux de service.

Or, le BAIIA n’est à cet égard qu’un indicateur isolé. Pour acquérir une vision exhaustive de l’état de santé d’une entreprise donnée, il faut également prendre en compte un certain nombre

de mesures complémentaires. De nombreuses entreprises ne parviennent pas à obtenir des résultats financiers plus conséquents, qui peuvent être atteints en tirant parti d’améliorations au niveau de leur fonds de roulement. Alors que les avantages induits par la baisse des coûts ne se matérialisent généralement qu’au bout d’un ou deux exercices, les gains en capital peuvent être réalisés presque immédiatement, et avec relativement peu d’efforts.

Côté fournisseurs, la méthode la plus évidente pour améliorer le fonds de roulement consiste à espacer leurs conditions de paiement, de sorte que l’argent soit détenu plus longtemps au

sein de l’entreprise. Dans ce cas, l’avantage peut être réalisé quasiment dès le traitement de la génération de factures suivante. Au lieu d’être réglés à 30 jours, les fournisseurs sont payés à 60 jours, ce qui crée des améliorations immédiates et significatives du flux de trésorerie. Côté clients, la méthode la plus évidente pour améliorer le fonds de roulement consiste à s’assurer que les factures sont payées selon les termes fixés. Ici, l’avantage est presque instantané, à savoir que les factures en instance sont converties plus rapidement en liquidités.