Notre site utilise des cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des petits paquets de données, appelés « cookies » sur votre appareil. Pour en savoir davantage, consultez notre politique sur les cookies. Vous pouvez désactiver l'utilisation des cookies en modifiant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez notre utilisation des cookies.

Trois leçons à retenir des déceptions de la fonction achats de Heinz Kraft

Heinz Kraft a récemment annoncé une perte d'investissement de 15 milliards de livres sterling, assortie d’une suppression de dividende de plus de 30 %. Selon Bernardo Hees, Président-directeur général de la société, cette dernière aurait été « trop optimiste à l’égard d’économies qui ne se sont pas matérialisées en fin d’année » et ce, en dépit d’initiative de réduction de couts, au point de donner lieu à des préoccupations quant à l’impact sur la qualité des produits.

Parmi ses autres déconvenues, l’entreprise fait l’objet d’une enquête de la SEC concernant les « politiques comptables, procédures et contrôles internes en lien avec sa fonction achats ».

Dans une telle situation, on voit mal de quelle manière le service achats pourrait aider l’entreprise à atteindre la « croissance durable et rentable » que Bernardo Hees avait ciblé. Pourtant, en prenant les mesures qui s’imposent, il reste toujours possible de rehausser la profitabilité.

1. Ayez une bonne connaissance de votre marché

Il n’est pas rare que de grandes enseignes surestiment leur capacité à résister aux réductions de coûts draconiennes. Dans le cas du secteur agroalimentaire, un gain facile consiste à réduire le coût de base des ingrédients. Or, l’industrie alimentaire américaine n’a plus les mêmes ressorts aujourd’hui que par le passé.

La conscience de plus en plus importante des consommateurs vis-à-vis de leur santé, la diversification de l’offre et la pression exercée sur les entreprises alimentaires par les détaillants sont autant de facteurs qui ont contribué à placer Kraft Heinz dans une position difficile. Au lieu de sacrifier le coût des ingrédients, le service achats devrait au contraire s’appuyer sur des leviers plus larges, qui n’auront pas d’incidence sur la perception qualitative du produit final.

Parmi ces moyens d’action, il y a le coût total de possession. Une bonne compréhension des étapes qui concourent à la fabrication d’un produit peut vous permettre d’engager une négociation mieux ciblée avec vos fournisseurs, non seulement du point de vue des prix de base, mais en évaluant aussi le bien-fondé de certaines étapes du processus. Cette compréhension peut également contribuer à réduire les risques au niveau de la chaîne d’approvisionnement.

 2. Prenez des mesures de gouvernance

Lorsqu’il s’agit de réaliser des économies substantielles, il importe de mettre en place un système de gouvernance efficace qui permet de contrôler la fondation des décisions tout au long de la procédure. Vous devez mettre au point une stratégie catégorielle ciblée qui s’appuie sur une compréhension détaillée de la situation financière de l’entreprise. Pour réaliser des économies, recueillir l’adhésion des fournisseurs à votre démarche est une nécessité absolue.

En mettant en œuvre une procédure articulée autour d’étapes clés, vous aurez toute latitude pour temporiser les attentes, dans le cas où l’analyse montrerait l’impossibilité d’atteindre les objectifs et de recueillir le soutien des parties prenantes sur les points d’économie envisagés.

3. Planifiez à longue échéance

Dans une situation telle que celle de Kraft Heinz, il est tentant de miser sur le court terme en visant en particulier des gains rapides. Le problème est que la fonction achats se doit de réaliser des économies dans la durée, dans le cadre d’une amélioration continue.

En capturant, en interrogeant et en analysant les données de dépenses pendant toute la durée d’un contrat, vous pouvez générer de la valeur au-delà de la première phase d’une nouvelle relation avec vos fournisseurs. De plus, en ajoutant des mécanismes contractuels qui visent à promouvoir le partage des avantages, par exemple au travers de la redistribution des gains, vous vous assurez un soutien pérenne de la part de vos fournisseurs à l’égard des améliorations en cours.

Cet article a été initialement publié par Supply Management

Production d'économies durables chez Grupo VIPS
Étude de cas
Production d'économies durables chez Grupo VIPS

Efficio a aidé Grupo VIPS à piloter un programme de sourcing stratégique couvrant l'ensemble de ses dépenses directes et indirectes en atteignant un pourcentage d'économies annualisées de 10 % en l'espace de seulement six mois.

Transformer les achats pour des économies durables pour une entreprise agroalimentaire mondiale
Étude de cas
Transformer les achats pour des économies durables pour une entreprise agroalimentaire mondiale

10 millions d'économies et amelioration de la performance des achats pour une multinationale agroalimentaire