Notre site utilise des cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des petits paquets de données, appelés « cookies » sur votre appareil. Pour en savoir davantage, consultez notre politique sur les cookies. Vous pouvez désactiver l'utilisation des cookies en modifiant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez notre utilisation des cookies.

Quelles sont les entraves à la numérisation de votre fonction achats?

Notre récente étude intitulée « Fonction achats 2025 : la transformation numérique améliore-t-elle l'efficacité des achats ?»  montre que parmi les nombreux défis internes et externes qui caractérisent la digitalisation de la fonction achats, l'un des facteurs déterminants est sa mise en œuvre par les bonnes personnes. 

Près des trois quarts (72 %) des responsables des achats invoquent la pénurie de talents comme l'obstacle majeur à la réalisation de la puissance des machines. Cette situation s'accentue encore lorsque la mise en œuvre des nouvelles technologies n'est pas suffisamment encouragée par les fournisseurs, un problème évoqué par les deux tiers (66 %) des personnes interrogées. Peu de responsables des achats estiment en revanche que la technologie est inadaptée, cet obstacle au progrès étant le moins souvent cité.

Une réussite assise sur des compétences 

Pour concrétiser les avantages offerts par la numérisation, les entreprises doivent prendre le temps de repenser leurs processus en s'attachant à établir une relation optimale entre l'humain et la machine. Dans ce domaine, tout est une question de compétences. L'un des problèmes majeurs est que de nombreuses équipes investissent dans des technologies, mais négligent de recruter les individus capables de les mettre en œuvre.

Or, tirer parti des avantages offerts par les technologies exige l'exercice de compétences spécifiques, à l'instar des scientifiques des données, très doués en analytique, mais qui maîtrisent également les aspects technologiques et sont capables de comprendre la manière dont un logiciel est construit. La connaissance de concepts tels que les bases de données relationnelles, par exemple, permet également d'être un bon gestionnaire de données. À mesure que le travail à faible valeur ajoutée s'automatise, les individus peuvent consacrer davantage de temps à des tâches plus stratégiques.

 

 

Près des trois quarts (72 %) des responsables des achats invoquent la pénurie de talents comme l'obstacle majeur à la réalisation de la puissance des machines.

Ne laissez pas la « peur de manquer quelque chose » influencer votre prise de décisions

Bien trop souvent, c'est davantage le phénomène de FOMO, ou « fear of missing out », qui est à l'origine de la décision d'acquérir des technologies, plutôt qu'une réelle nécessité. La conséquence de cette approche est qu'elle incite les responsables des achats à prendre de mauvaises décisions, ce qui entrave leur capacité à exploiter pleinement les atouts technologiques. Les responsables sont souvent conscients des défis auxquels ils sont confrontés, mais au lieu de résoudre certains problèmes fondamentaux sous-jacents, tels que la visibilité des données ou l'intégration des informations, ils optent pour de nouveaux gadgets en guise d'approche plus simple et plus excitante, en croyant qu'elle sera la panacée à tous leurs maux.

Il se peut d'ailleurs que les fournisseurs de technologies soient eux-mêmes à l'origine du problème. La plupart d'entre eux axent leur activité sur les produits et les ventes, mais tous n'accordent pas la priorité aux résultats produits. Les modèles d'octroi de licences adoptés par les fournisseurs ont tendance à engendrer une culture de la « vente sans lendemain », une approche qui a tendance à frustrer un nombre croissant de clients. Les avantages de la technologie deviennent donc encore plus difficiles à atteindre, et cette tendance n'est appelée à changer que si d'autres fournisseurs expriment un intérêt réel pour les résultats escomptés par leurs clients.

 

resource people

Le service achats est-il un partenaire ou un frein?

Les technologies et les talents vont de pair. Ce sont des enjeux cruciaux pour créer des fonctions achats hautement performantes, ce qui implique, à l'avenir, un bouleversement des compétences nécessaires. Si cet aspect est bien compris, les technologies et les talents pourront aider votre fonction achats à devenir un partenaire d'activité générant de la valeur ajoutée. Dans le cas contraire, ce seront de sérieux obstacles à la réalisation de vos objectifs.

 Pour savoir comment résoudre les obstacles à la mise en œuvre de votre stratégie numérique, téléchargez notre rapport
Guide du modèle opérationnel cible pour la fonction achats
Guide
Guide du modèle opérationnel cible pour la fonction achats

Téléchargez notre guide du modèle opérationnel cible pour la fonction achats.

Réaliser la vision à cinq ans de la transformation numérique
Insight
Réaliser la vision à cinq ans de la transformation numérique

L'entretien de bonnes relations avec les fournisseurs stratégiques est un enjeu fondamental pour l'avenir des achats.

Numérisation de la fonction achats : vue d’ensemble des différences géographiques
Insight
Numérisation de la fonction achats : vue d’ensemble des différences géographiques

Cette enquête explore l’état actuel de la fonction et la direction envers laquelle elle évolue, notamment en termes de transformation numérique, ainsi que les méthodes employées par les entreprises pour améliorer leurs processus.

Réalisez des économies plus importantes, plus rapides et plus durables grâce à la transformation digitale
Case study
Réalisez des économies plus importantes, plus rapides et plus durables grâce à la transformation digitale

De nombreux cabinets de conseil mettent en avant les avantages offerts par les nouvelles technologies, mais peu d'entre eux utilisent celles-ci pour développer leur propre activité.