Notre site utilise des cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des petits paquets de données, appelés « cookies » sur votre appareil. Pour en savoir davantage, consultez notre politique sur les cookies. Vous pouvez désactiver l'utilisation des cookies en modifiant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez notre utilisation des cookies.

Les attentes vis-à-vis des services d'achats se multiplient

N'attendez pas le prochain exercice fiscal pour lancer votre programme d'économies.

Pour bon nombre d'entreprises, la nouvelle année fiscale peut sembler un moment propice pour inaugurer un programme d'économies sur les achats, dans la mesure où elle représente une date de départ claire pour comptabiliser les gains acquis. Or, il n'est guère aisé de faire parfaitement coïncider ce type de projet avec un exercice financier complet et il peut souvent s'avérer judicieux de démarrer celui-ci précocement, plutôt que trop tard. 

pour qu'un plan d'économies annuel soit maximisé, il convient de l'amorcer idéalement dans les six mois avant la date de début d'exercice.

Commencez tôt

En moyenne, un délai de deux à trois mois au minimum est nécessaire avant de constater les économies initiales générées par ce type de programme. Il serait même réaliste de dire que la mise en place complète des processus et le dégagement des premières économies n'interviennent qu'au bout de six à neuf mois. Dès lors, pour qu'un plan d'économies annuel soit maximisé, il convient de l'amorcer idéalement dans les six mois avant la date de début d'exercice.

Importance du suivi de planification catégorielle

Dans cette perspective, la planification de catégorie initiale doit débuter bien en amont de l'exercice et faire l'objet de révisions permanentes pendant tout le déroulement du programme. Cette mesure permet de transformer le processus de planification catégorielle en passant d'une couverture équivalente à un mois d'activité au profit d'une procédure ininterrompue, dans laquelle les achats peuvent être flexibles et soumis à des révisions stratégiques, de manière à adapter les actions requises à l'évolution du programme.

Les conséquences du Brexit et le résultat des récentes élections américaines nous ont permis une nouvelle fois de constater la volatilité croissante qui gagne les marchés. En outre, il est désormais de notoriété commune que les entreprises, notamment celles du secteur des services financiers, bénéficient grandement des avancées rapides du monde informatique. L'impact de ce développement sur les Supply Chains est tel que les entreprises n'ont d'autre solution que de s'y adapter au fur et à mesure, ce qui implique une planification catégorielle à la fois agile et en phase avec l'évolution des besoins de l'activité.

La planification de catégorie initiale doit débuter bien en amont de l'exercice et faire l'objet de révisions permanentes pendant tout le déroulement du programme.

Pour les responsables des achats, le meilleur moyen de garantir la capacité d'adaptation à ces changements est de disposer d'un outil d'actualisation de la connaissance des dépenses. Dans le même temps, les gestionnaires des catégories et des relations avec les fournisseurs doivent suivre de près l'évolution du marché en plus des performances de leurs fournisseurs et de leur paysage contractuel habituels, afin de pouvoir en tenir compte dans leurs plans de catégorie. 

La surveillance et le suivi des économies sont des facteurs de réussite incontournables

Le meilleur moyen de garantir le succès d'un programme d'économies est de suivre les gains réalisés dans le cadre de la maintenance des plans catégoriels. Si ces économies ne proviennent pas d'un canal contrôlable d'une manière ou d'une autre, il y a fort à parier qu'elles ne seront pas validées, voire que cette absence de suivi se retourne contre le service des achats. Pour un département financier, il importe de toujours connaître l'incidence d'un programme en termes de chiffre d'affaires, en s'appuyant sur un suivi tendanciel des économies réalisées au fil des mois et sur la base de chaque transaction individuelle. 

Le meilleur moyen de garantir le succès d'un programme d'économies est de suivre les gains réalisés dans le cadre de la maintenance des plans catégoriels.

Ma recommandation : n'attendez pas pour lancer votre programme d'économies des achats. Assurez-vous plutôt que la mise en place de votre stratégie et de vos processus de planification catégorielle s'adaptent bien à un environnement extérieur en perpétuelle évolution, et que chaque centime économisé fasse l'objet d'un suivi précis.

Les attentes vis-à-vis des services d'achats se multiplient. 

 

Pour en savoir plus sur la manière dont Efficio peut aider votre entreprise à réaliser des économies, veuillez nous contacter.
Trois gains rapides pour un nouveau CPO
Guide
Trois gains rapides pour un nouveau CPO

Réussir vos 100 premiers jours en tant que CPO en engageant le dialogue avec tous les secteurs de l’entreprise

Générer de la valeur nette pour le travail de terrain de la Police du Sud-Ouest
Étude de cas
Générer de la valeur nette pour le travail de terrain de la Police du Sud-Ouest

La Police du Sud-Ouest voulait unir les départements achats de quatre forces de police distinctes pour réaliser des économies et libérer des fonds pour le travail opérationnel, sans compromettre le service de police de terrain

Savoir-faire associé