Notre site utilise des cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des petits paquets de données, appelés « cookies » sur votre appareil. Pour en savoir davantage, consultez notre politique sur les cookies. Vous pouvez désactiver l'utilisation des cookies en modifiant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez notre utilisation des cookies.

Pourquoi les achats « n’ont pas besoin de faire partie de l’équipe de direction »

Pourquoi, chez Lloyds Banking Group, lorsque le département achats s’est vu confier la tâche de trouver £600 millions d’économies, faire partie de l’équipe de direction eût été une perte de temps.

La valeur qu’une entreprise accorde au département achats reflète directement la performance de ce dernier, et vice versa. 

Une relation positive avec la direction et les membres du conseil d’administration permettra et encouragera le département achats à jouer un vrai rôle stratégique dans la création de valeur. Mais ce niveau de communication n’est pas nécessairement obtenu le plus facilement en faisant siéger les achats au conseil d’administration, explique Michael Whitby, Directeur groupe du Sourcing chez Lloyds Banking Group.

Whitby a rejoint la banque en 2011, un mois avant l’arrivée du nouveau PDG. On lui a dit que la totalité des £11 milliards de budget était dans son périmètre et que £5 milliards étaient des dépenses avec des tiers – « dit autrement, la moitié du coût de fonctionnement de la banque pouvait être traité par la gestion des coûts et le sourcing. »

Trouver l’équilibre

Lloyds cherchait à réaliser £2 milliards d’économies, dont £600 millions qui devrait venir du sourcing. Pourtant, Whitby, qui ne siège pas au conseil d’administration, dit qu’il serait « tout à fait inapproprié » de dire que les achats doivent être présent au conseil d’administration.

« Dans la plupart des entreprises pour lesquelles j’ai travaillé, les achats sont une fonction essentielle qui crée de la valeur, mais qui ne siègera jamais au conseil d’administration. »

Whitby considère que les achats sont dans leur rôle chez Lloyds. « Nous donnons et recevons de la visibilité à la direction du groupe tous les mois. J’interagis en toute clarté avec tous les directeurs d’unité et nous fournissons les statistiques. »

La clarté du travail et l’influence sur la manière dont les biens et services sont acquis a conduit le groupe à réaliser d’importants investissements supplémentaires dans le sourcing, à un moment de pression sur les budgets.

Michael Whitby, Group Sourcing Director at Lloyds Banking Group

« La clarté du travail et l’influence sur la manière dont les biens et services sont acquis a conduit le groupe à réaliser d’importants investissements supplémentaires dans le sourcing, à un moment de pression sur les budgets. »

« Dès le début il était clair que la majorité des économies seraient réinvesties dans des opportunités nouvelles. Chaque département cherche à éliminer les mauvais coûts et réinvestir dans de nouveaux canaux et de nouvelles capacités. »

Mais serait-ce utile si Whitby faisait partie du conseil d’administration ? « Cela serait probablement un handicap car je perdrais du temps sur des choses qui ne me sont pas utiles. Je n’ai jamais manqué de soutien, et la qualité de mon équipe a ouvert les portes que nous devions franchir. »

Numérisation de la fonction achats : vue d’ensemble des différences géographiques
Insight
Numérisation de la fonction achats : vue d’ensemble des différences géographiques

Cette enquête explore l’état actuel de la fonction et la direction envers laquelle elle évolue, notamment en termes de transformation numérique, ainsi que les méthodes employées par les entreprises pour améliorer leurs processus.

Numérisation des achats : une réalité alternative
Insight
Numérisation des achats : une réalité alternative

La transformation des systèmes et des processus existants grâce à la technologie est souvent citée comme objectif numéro un de la fonction approvisionnement en 2018, mais s'agit-il de toute l'histoire?

Vision interne: amélioration des processus d'achats par le biais des technologies
Case study
Vision interne: amélioration des processus d'achats par le biais des technologies

Si la numérisation des processus d'achats se présente comme une perspective engageante, elle exige une importante réflexion et planification stratégique en amont.

Mes réductions de coût dans les achats améliorent-elles mon résultat net?
Insight
Mes réductions de coût dans les achats améliorent-elles mon résultat net?

L'absence de systèmes permettant de gérer efficacement l’enregistrement et le suivi des réductions de coût dans les achats représente depuis longtemps une source de frustration pour les responsables de sociétés en capital-investissement.